Société des alcools du Yukon

Vue d’ensemble

Ressources de la SAY

Historique de la Société des alcools du Yukon

Après deux ans d'application d'un système de contrôle dans le territoire du Yukon, on autorisa, au début des années 1920, la vente de bière au verre. Vu la très faible densité de population, seuls quelques rares établissements détenaient une licence et le commissaire exerçait des pouvoirs discrétionnaires dans les endroits plus éloignés.

Au début, les vendeurs de boissons alcoolisées à Dawson et Mayo travaillaient côte à côte avec les agents territoriaux, mais à mesure que la population augmentait et devenait plus stable, les pouvoirs des agents territoriaux ont été peu à peu cédés aux vendeurs qui ont ainsi hérité du statut d'agents territoriaux. En 1948, le territoire comptait trois magasins des alcools, à Dawson, à Whitehorse et à Mayo. Celui de Haines Junction a ouvert en 1954, suivi en 1958 de celui de Watson Lake. Enfin, à la fin des années 1960, on en ouvrait un sixième à Faro pour desservir la population grandissante de cette localité, à l'époque un point de mire pour ceux qui espéraient trouver de l'emploi dans les mines de plomb de zinc.

À l'origine, la régie des alcools relevait de l'Assemblée législative du Yukon présidée par le commissaire du Yukon. Un directeur assurait la gestion des opérations quotidiennes. Les premières élections engageant la participation de partis distincts ont eu lieu dans les années 1970, et, le 1er avril 1977, on modifiait la Loi sur les boissons alcoolisées pour constituer la Société des alcools du Yukon.